Il y a quelques temps déjà, nous vous avions demandé en story quels thèmes vous souhaiteriez que l’on aborde. Une personne nous a demandé : comment vivre son post-partum sereinement ?

Comme tu le sais déjà, dans la vie, pas de baguette magique, ni de solution toute faite ! Nous avons tou-te-s un chemin, une réalité, un vécu différent. Cependant, je vais quand même te partager ce qui, à mon sens, peut aider à vivre son post-partum plus sereinement.

Durant la grossesse, communique avec ton-ta partenaire (bon pas que pendant la grossesse hein !). Echangez sur comment vous imaginez cette période, essayez d’anticiper vos besoins pour ce moment, discutez et décidez de la répartition des tâches, planifiez le congé du-de la partenaire, etc.

Si tu le souhaites, renseigne-toi sur le post-partum : lis des livres (“La vie rêvée du post-partum”, d’Anna Roy, par ex.), regarde des documentaires (“Post-partum, le documentaire” d’Eve Simonet, par ex.), procure toi le programme “Bliss Bump post-partum” de Clémentine Galey, sélectionne bien les comptes que tu suis sur Instagram (non l’herbe n’est pas plus verte ailleurs :-)) Comme tu le sais, pour nous, le savoir c’est le pouvoir, mais tu as aussi le droit de ne pas te renseigner plus que cela à ce sujet.

On ne va pas se mentir, la plupart du temps, tu n’auras ni le temps, ni l’envie de te faire à manger (ou pas hein !). Durant ta grossesse, tu peux préparer des plats que tu peux glisser dans ton congélateur, tu as le droit de te commander à manger (non tu n’es pas une mauvaise mère), regarde comment tu peux t’organiser avec la famille ou les amis pour t’apporter des repas, fais suffisamment à manger et réchauffe les restes ou tu peux faire appel à l’association SuperMamans qui est un réseau de bénévoles qui offrent et apportent des repas aux jeunes parents.

“Dors quand ton bébé dort” : oui mais non… On le dit, dit et redit et pourtant on n’y arrive pas forcément ! Au fond de moi je savais que c’était la bonne option mais sur le moment, j’avais trop peur de “perdre” ma vie d’avant et je voulais tout continuer comme avant (ménage, lessive, etc.) et c’était une façon pour moi de “garder le contrôle”… Avec le recul je pense que j’aurais dû écouter ce conseil, même s’il m’agaçait sur le moment.

“Répondre en priorité aux besoins de son bébé ne veut pas dire ne plus répondre à ses propres besoins de femme ! Certes, un bébé a besoin que vous soyez disponible à 100% pour lui. Mais n’oubliez pas pour autant de combler vos propres besoins : dormir, prendre une douche, vous nourrir, sortir, vous aérer l’esprit… Ce n’est pas un luxe de prendre soin de vous, et votre bébé n’en sera que plus épanoui si vous ne vous oubliez pas dans l’équation.” Ce conseil trouvé sur le site leslouves.com est pour moi THE conseil !

N’oublie pas que “quand maman va, tout va”. C’est dur à accepter, à prendre du temps pour soi sans culpabiliser mais c’est primordial à mon sens ! Avec l’allaitement, je me sentais esclave de mon fils, de tout faire pour lui et n’avoir aucun “retour”. Je trouvais tout cela ingrat ! Si tu le peux, si tu le veux, demande des relais : ton-ta partenaire, la famille, un-e ami-e, un-e baby-sitter, ou toute personne qui peut te soulager un moment et te permettre de prendre du temps pour TOI.

Encore un super conseil du site leslouves.com : “Pendant quelques temps, acceptez de vous écouter et de changer vos priorités. Ralentissez pour ne pas exploser en plein vol, hiérarchisez vos besoins et vos envies et avancez en douceur dans ce nouveau rôle de maman.” Et de papa bien entendu !

Et un petit dernier de chez leslouves.com : “On peut ne pas se sentir maman tout de suite, et c’est normal. Ne culpabilisez pas si vous ne ressentez pas immédiatement une immense bouffée d’amour maternel, si cela vous paraît compliqué voire insurmontable. Il est normal de se sentir dépassée. Cela prend du temps d’accueillir autant de bouleversements. Soyez bienveillante envers vous-même.”

Ah et peut être le conseil le plus important : ESSAYER de ne pas écouter les conseils de tata Ginette ou de la voisine 😅

Prends soin de toi !

Julie

Partage ton expérience avec nous !

8 + 2 =