Tu es enceinte et gentiment tu commences à songer à ce grand moment que va être l’accouchement.

Quel que soit le lieu où tu accouches, nous te conseillons de préparer un projet de naissance, seule, avec ton-ta partenaire et/ou ton-ta sage-femme.

Le projet de naissance, c’est un document qui regroupe tes-vos envies et souhaits pour le jour J. On a tou-te-s un idéal pour le jour de notre accouchement et prendre le temps d’y réfléchir et déposer tout cela va te permettre d’y voir plus clair et surtout de regarder avec ton-ta sage-femme et/ou ton-ta gynécologue ce qui est possible ou non. Pendant ta grossesse, et même le jour de ton accouchement, ce projet peut bien entendu changer, évoluer ! Parfois on imagine des choses en début de grossesse (par exemple accoucher dans l’eau) et sur le moment on sent que ce n’est pas du tout cela que l’on veut, ou inversement !

Il est important d’y faire figurer ce que toi et ton-ta partenaire souhaitez, mais aussi ce que vous ne voulez pas (comme certains gestes ou certaines pratiques médical-e-s) ! Le jour J, il-elle sera ton porte-parole et le garant du respect de vos décisions (dans la limite des avis médicaux).

Nous te conseillons de réfléchir aux points suivants :

  • Le lieu de ton accouchement (à domicile, en maison de naissance, en clinique, à l’hôpital)
  • L’ambiance pendant le travail (musique, lumière tamisée)
  • Ce que tu veux faire pendant le travail (ballon, marcher)
  • La nourriture, les boissons
  • La position de ton accouchement (cf. article sur les positions lors de l’accouchement)
  • Si tu souhaites avoir une baignoire pour le travail et/ou l’accouchement
  • La péridurale
  • La sonde urinaire
  • Le déclenchement
  • La césarienne (sauf si elle engage le pronostic vital de ton-tes bébé-s ou toi)
  • L’épisiotomie
  • Les instruments médicaux (ventouses, forceps)
  • La place de ton-ta partenaire avant, pendant, après l’accouchement (que souhaitez-vous qu’il-elle fasse ? se place-t-il-elle devant, derrière toi ? peut-il-elle te toucher, te masser, etc. pendant le travail et/ou l’accouchement ? etc.)
  • Qui et combien de professionnel-le-s sont présentes dans la salle (étudiants en observation par exemple)
  • La sortie du bébé (tu peux le sortir toi-même si tu le souhaites J)
  • Le clampage du cordon ombilical (qui et quand ?)
  • Le placenta
  • Le don ou la conservation du sang ombilical (cellules souches)
  • Le peau à peau
  • La tétée d’accueil et l’allaitement
  • Les photos, les vidéos
  • Etc.

Si une césarienne est nécessaire, pense aux points suivants :

  • Le type d’anesthésie
  • L’ambiance dans la salle
  • Si le-la partenaire est présent-e ou non
  • Qui et combien de professionnel-le-s sont présentes dans la salle (étudiants en observation par exemple)
  • Ta position
  • FAUCS (French Ambulatory Cesarean Section) du Dr Denis Fauck : poussée active
  • Si tu veux voir la naissance ou pas (abaissement du champ)
  • Ensemencement vaginal pour transmettre au nouveau-né les « bonnes » bactéries
  • Hystérectomie
  • Le peau à peau
  • Etc.

Différents sites et applications (comme Grossesse +, qui est très complète) proposent des exemples, desquels toi et ton-ta partenaire pouvez vous inspirer.

Rédiger un projet de naissance n’est pas une obligation mais une aide pour te projeter. Si tu ne souhaites pas le faire, c’est ok ! Garde aussi en tête que tout n’est pas possible et le personnel médical qui t’accompagnera le jour J ne pourra pas forcément accéder à toutes tes demandes. Un projet reste un projet et la naissance d’un enfant est bien un des moments de ta vie où il y a de grandes chances d’avoir des surprises.  

Julie

Partages ton expérience avec nous !

1 + 1 =