Quand tu es enceinte, il y a des signes qui ne trompent pas et qui doivent te faire au moins téléphoner à ton-ta gynécologue ou à la maternité où tu as prévu d’accoucher. Ma gynécologue m’a dit un jour : “Quand il y a un doute, il n’y a pas de doute”. En effet, personne ne vous en voudra d’être allé-e-s à la maternité pour “rien”, plutôt que l’inverse, l’enjeu étant trop important. Dans le courant de ta grossesse, voici les symptômes qui nécessitent un contrôle :

  • Diminution ou arrêt des mouvements du bébé
  • Douleurs au ventre et/ou contractions de l’utérus
  • Écoulement de liquide (liquide amniotique : pense à mettre une serviette pour qu’une analyse du liquide puisse être faite plus facilement)
  • Pertes de sang
  • Pertes de connaissance
  • Œdèmes et gonflements soudains sur une ou plusieurs partie-s de ton corps
  • Infections urinaires ou brûlures en urinant
  • Maux de tête
  • Vomissements soudains après le premier trimestre
  • Démangeaisons incontrôlables
  • Douleurs à l’utérus qui ne passent pas entre les contractions
  • Toutes douleurs qui inquiètent
  • Tout ce qui met la puce à l’oreille, qui apparaît soudainement et qui change de d’habitude (p.ex .: tout à coup, commencer à voir des taches noires)
  • Etc.

Fais-toi confiance et fais surtout confiance à ton instinct, ton corps et ton cerveau savent exactement ce qu’il se passe en toi et ils auront très souvent raison. Donc au moindre doute, on s’écoute, on appelle et on en profite de réviser le trajet pour la maternité par la même occasion.

Ensuite, quand tu seras proche de ton terme, en dehors des symptômes listés ci-dessus, il y a DEUX choses qui doivent te faire prendre ta valise de maternité et filer à l’hôpital ou le lieu prévu pour la naissance : la rupture de la poche des eaux et les contractions rapprochées et régulières.

Concernant la perte des eaux, généralement il est conseillé de partir dès la rupture, et ce, même si tu n’as pas de contractions, car elles peuvent rapidement s’enchaîner et tout peut aller assez vite. Par contre, il ne s’agit pas d’une urgence, donc tu peux partir tranquille.

Il y a aussi un mythe à déconstruire : celui de la perte des eaux façon “chutes du Niagara” (merci Hollywood !). En effet, cela peut se produire ainsi mais tu peux aussi perdre les eaux en goutte à goutte, comme si tu faisais pipi ou alors pas du tout et le bébé naît dans sa poche intacte. Cela s’appelle naître “coiffé”, magique !

Le liquide amniotique est généralement incolore et inodore. Du coup, s’il est teinté (vert-brun-jaune) c’est que le bébé a fait caca (dû à un coup de stress) et risque de faire une infection s’il avale du liquide donc départ direction la maternité.

En ce qui concerne les contractions, j’ai toujours entendu dire que cela ressemblait à des vagues. Et c’est effectivement ce que j’ai ressenti lors de mes deux accouchements. Elles viennent progressivement, de façon régulière, se rapprochant de plus en plus, comme une marée qui monte qui monte petit à petit et la vague grandit jusqu’à ressembler à une tempête au plus fort du travail ! En tout cas, on dit que quand elles sont là, on le sent, on le sait, car ça ne ressemble à rien qu’on a déjà pu vivre ! Donc encore une fois, si tu as un doute, c’est qu’il n’y a pas de doute donc téléphone et/ou va consulter. Les professionnel-le-s sauront te conseiller et te guider.

Cependant le sujet des fameuses “vraies” contractions est quand même THE sujet de la grossesse, je leur consacrerai un article rien qu’à elles prochainement, promis !

Yasmine

Partages ton expérience avec nous !

3 + 5 =