Mon bébé d’amour,

Bientôt deux ans que tu fais partie de nos vies. J’ai toujours imaginé la maternité comme quelque chose de magique, une rencontre incroyable, un coup de foudre immédiat. Et pourtant cela ne s’est pas passé ainsi ! J’ai fait un baby blues assez fort à ta naissance qui s’est, je le pense, transformé insidieusement en dépression post-partum.

Ce n’est que maintenant, à l’aube de tes deux ans que je me sens totalement bien dans mon rôle de maman, épanouie, heureuse de passer toutes mes journées avec toi et je ne changerais cela pour rien au monde. Ces 20 premiers mois ont été jalonnés de hauts et de bas et j’ai souvent culpabilisé de ne pas être pleinement épanouie dans ce rôle, moi qui ai TOUJOURS voulu des enfants (et pas qu’un seul !).

A la suite d’un gros « down » après ton premier anniversaire et avec l’aide de ma psychologue et de ma doctoresse, nous avons décidé qu’il serait bénéfique que je prenne de la sertraline.
Grâce à ces médicaments, à ma thérapie et au temps qui avance, je me sens bien avec moi-même, bien dans mon couple et bien avec toi mon petit garçon.

Parfois, les choses ne se passent pas (du tout) comme on se l’imaginait et c’est difficile de l’accepter. Prendre du temps pour soi, être indulgent avec soi-même, s’entourer de personnes bienveillantes et de professionnel-le-s en qui on a confiance est primordial selon moi.

Quand je n’allais pas bien, je pensais que je ne verrais jamais le bout du tunnel et crois moi, la lumière revient plus rapidement que ce que l’on imagine.

On ne le répétera jamais assez et c’est une réalité, la naissance d’un enfant est un chamboulement. Pour certains plus serein que pour d’autres et c’est ok !

J’apprends à accepter de ne pas être une maman parfaite pour toi, mais celle dont tu as besoin, chaque jour de ta vie.

Je t’aime mon Thibaud, aujourd’hui et pour toujours

Ta Maman

Julie

Partage ton expérience avec nous !

12 + 6 =