iLorsque que tu souhaites devenir parent et concevoir un enfant, la première étape consiste à arrêter ta contraception. Dans cet article, je vais mettre en lumière les conséquences que peut impliquer l’arrêt d’une contraception hormonale (pilule, stérilet hormonal, etc.). En effet, en te protégeant ainsi tu prends une dose quotidienne d’hormones et le fait d’arrêter du jour au lendemain demande à ton corps une adaptation et “remise en route” qui peut prendre quelques temps selon les femmes.  

Tout d’abord, tes cycles redeviendront naturels et ne seront plus dictés par les hormones du contraceptif. Il te faudra donc quelques cycles pour comprendre comment ton corps fonctionne et comment se déroulent tes règles (fréquence, durée, etc.). Je te conseille de te munir d’une application de suivi de cycle pour consigner tout cela. Voici notre article à ce sujet : clique ici

En arrêtant ta contraception, tu observeras peut-être ces différents changements sur ton corps : 

  • Symptôme d’un syndrome prémenstruel (ballonnements, crampes abdominales, etc.) 
  • Acné dû aux fluctuations hormonales (la peau revient à son aspect naturel, auparavant masqué par les hormones du contraceptif) 
  • Retour potentiel d’une libido naturelle soumise au rythme du cycle menstruel (ovulation, etc.) 
  • Légère prise ou perte de poids 
  • Augmentation ou diminution de la pilosité 
  • Migraines 
  • Variations de l’humeur et des émotions 
  • Etc. 

Ces symptômes ne sont pas systématiquement vécus par toutes les femmes et ne devraient pas persister dans le temps. Si après un arrêt de contraception, tu observes que ces changements ne disparaissent pas, penses peut-être à consulter un-e professionnel-le

Yasmine

Partages ton expérience avec nous !

5 + 4 =