Bébé te réserve sa première surprise : il ne veut pas se retourner et se présente donc “en siège”. Cela veut dire qu’il n’a pas la tête en bas et présente ses pieds ou ses fesses en premier. Avant toute chose, sache qu’il existe différentes méthodes pour tenter de retourner ton bébé afin qu’il présente sa tête en bas :  

  • Acupuncture et moxibustion 
  • Différentes positions à faire (se coucher sur le dos et surélever son bassin avec des coussins ou se mettre à quatre pattes et faire le dos rond, etc.) de façon prolongée et répétée à la maison. 
  • Ostéopathie 
  • Haptonomie 
  • Hypnose 
  • Astuces de “Grand-Mère” telles que mettre une lumière forte sur le bas de votre ventre pour montrer la direction à adopter à bébé, mettre des écouteurs diffusant de la musique sur le bas du ventre, appliquer des poches chaudes sur le bas ventre et froides sur le haut du ventre, bébé préférant le chaud devrait se retourner, etc. Mais sans garantie de succès…
  • Etc.  

Il se peut qu’après avoir testé ces méthodes, bébé se soit retourné mais qu’il se remette la tête en haut quelque temps après. Rien n’est figé et c’est bébé qui décide au final. Il reste une option pour tenter de retourner ton bébé, il s’agit de la version par manœuvre externe. 

En résumé, un-e professionnel-le va te proposer, entre la 35e et la 37e sa, qu’à l’aide de ses mains, il pousse petit à petit ton bébé (sur ton ventre) afin qu’il se déplace jusqu’à avoir la tête en bas. Vu que le-la professionnel-le devra appuyer assez fort sur ton ventre pour pousser ton bébé, cela pourra te paraître douloureux. N’hésite pas à demander une sédation si besoin. Mais n’aie pas peur, toi et ton bébé serez sous étroite surveillance avec un monitoring installé tout au long de la manœuvre. 

Comme tout acte médical, cette méthode présente certains risques “mineurs”, tels que contractions, saignement vaginaux et diminution du rythme cardiaque. Il se peut aussi que bébé ne veuille pas se retourner du tout, et dans certains cas exceptionnels, présenter une souffrance fœtale nécessitant une césarienne d’urgence. Mais pas de panique, à ce stade de la grossesse, ton bébé sera prêt à la vie extra-utérine en cas de naissance avant terme.  

Une fois la version terminée, tu resteras sous surveillance monitorée quelques heures pour vérifier que ton bébé va bien. Il se peut qu’il se retourne aussi même après une version.  

S’il reste la tête en haut, ton-ta gynécologue te proposera, selon les circonstances (poids-taille du bébé, taille de ton bassin, etc.), soit une césarienne soit un accouchement voir basse par le siège. Dans ce cas-ci, ton bébé naîtra soit avec les pieds en premier (siège complet), soit avec les fesses (siège décomplété). Longtemps banni des maternités et évité par les professionnel-le-s, l’accouchement par le siège est désormais de plus en plus pratiqué donc n’hésite pas à dire à ton-ta gynécologue ton souhait d’accoucher par voie basse, si c’est le cas. 

Le but de cet article n’est pas de te donner tous les détails de ces différentes manipulations et techniques d’accouchement mais plutôt de t’informer de ce qui existe et est possible afin que tu poses les bonnes questions aux professionnel-le-s qui te suivent et que tu puisses être actrice de ta grossesse et de ton accouchement au maximum ! Tout cela peut te paraître impressionnant voire inquiétant mais ne t’inquiète pas, les professionnel-le-s qui t’entourent savent ce qu’ils font et vont tout faire pour qu’au final, tu sois avec ton bébé dans les bras, qu’il soit né par la tête ou les pieds. 😉  

Belle fin de grossesse, bel accouchement à toi et surtout, belle rencontre ! ✨ 

Yasmine

Partage ton expérience avec nous !

11 + 11 =