Si tu est enceinte, tu as déjà sûrement entendu parler de la pré-éclampsie (PE). Cette maladie touche 5% des grossesses.  

Il s’agit d’un placenta qui ne se forme pas bien et qui, dès le 2e trimestre, commence à envoyer des éléments toxiques au bébé. Dès l’apparition des symptômes, la seule solution est de faire naître le bébé. 👶🏽 

La PE se caractérise par l’augmentation de la pression artérielle et la présence de protéines dans les urines. C’est pour cela qu’à chaque contrôle durant ta grossesse, les professionnel-le-s qui te suivent vont contrôler cela. 🩺 

Symptômes de la PE:  
• Une prise de poids soudaine, un œdème qui se forme au niveau des pieds, chevilles, mains et/ou visage. 🦶🏽 
• Voir soudainement flou et/ou voir des tâches comme des petites “mouches” noires qui volent et/ou voir une lumière blanche très vive. 🪰 
• Des maux de têtes qui durent et plus intenses que d’habitude  
• Des nausées et/ou vomissements
• Des douleurs dans le haut du ventre 
• Un malaise général  

Si tu présentes un ou plusieurs de ces signes, n’hésite pas à contacter les professionnel-le-s de la santé qui suivent ta grossesse. On ne le répétera jamais assez mais au moindre doute, il n’y a pas de doute. Et mieux vaut contrôler une fois de trop que de pas assez. Au mieux, ils-elles te diront juste de rentrer à la maison. 

Les risques pour le bébé sont un retard de croissance, étant donné que le placenta ne lui donne pas tout les éléments dont il a besoin, et une prématurité, suivant quand survient la PE dans la grossesse.  

Le seul traitement étant l’accouchement et la délivrance du placenta, il se peut que, selon les besoins, tu doives être déclenchée ou accoucher par césarienne.  

Le but de ce post n’est pas de t’effrayer mais de t’informer sur quoi être attentive durant ta grossesse.  

Yasmine

Partage ton expérience avec nous !

15 + 11 =