Tout au long de la vie de femme, nous avons besoin d’aller chez un-e gynécologue mais s’il y a bien une étape de vie où cela devient très important de s’y rendre, c’est pendant la grossesse. C’est pourquoi nous te conseillons de bien choisir le-la profesionnel-le qui va suivre ton aventure !

Pour cela voici quelques “tips” qui peuvent t’aiguiller vers la perle rare :

  • Demande autour de toi (copines, famille, etc.) chez qui chacune va et quelle expérience elles ont avec ce-tte professionnel-le et si elles le recommandent.
  • Réfère-toi au site adopte un-e gynéco qui propose une liste évolutive des différent-e-s gynécologues suisses recommandé-e-s par leurs patiente-s. Le but est de vous permettre de trouver le-la gynécologue répondant au mieux à vos besoins, sans discrimination, jugement ni mépris, quels que soient tes souhaits concernant ton corps. Une vraie mine d’or de bienveillance !
  • Si tu as déjà l’habitude d’aller chez quelqu’un, parle-lui de tes besoins et envies (p.ex. : accouchement en sa présence, accouchement en clinique, de nuit, etc.) afin de voir si vous êtes sur la même longueur d’ondes. Si ce n’est pas le cas, il n’y a aucune raison de se sentir gêné-e-s, que ce soit toi et/ou ton-ta partenaire, de vouloir changer de gynécologue ! C’est un droit et tu n’as aucune loyauté à prouver à qui que ce soit.

De mon côté, j’allais chez la gynéco de ma mère depuis mes 15 ans donc, naturellement, je suis allée chez elle dès que j’ai appris ma première grossesse. Lors de la première échographie, nous nous sommes rendus au rendez-vous en couple et nous avons été confrontés à diverses petites choses qui ne nous ont pas plu. En effet, premièrement, cette gynécologue ne pratiquait plus d’accouchement en clinique alors que c’était mon souhait qu’elle soit présente le jour J. Ensuite, elle ne m’a pas imprimée les fameuses photos de l’échographie (que j’attendais avec impatience) et me disant : “Je ne vous le donne pas, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver.”, sous-entendu, “tu peux faire une fausse-couche”. Je me souviens avoir trouvé cela très violent et en total décalage avec l’émotion dans laquelle nous nous trouvions. Nous étions très excitées et heureux de cette nouvelle aventure et nous sommes retrouvés face à une professionnelle qui nous a fait ressentir que pour elle c’était son quotidien et donc banal. Mon mari n’ayant pas eu le feeling non plus, nous avons décidé de changer et en demandant autour de nous, sommes tombés sur THE gynécologue. Nous avons littéralement eu un coup de cœur pour elle et avons suivi nos 2 grossesses auprès d’elle. A aucun moment je n’ai regretté d’avoir suivi mon instinct, bien au contraire !

Yasmine

Partages ton expérience avec nous !

9 + 14 =