Chère culpabilité

Chère culpabilité

Chère culpabilité…

Je te connais depuis longtemps, mais on est devenues très proches depuis la naissance de mon fils.
Tu viens m’embêter quand je n’ai pas envie de jouer avec mon fils.
Tu me ris au nez quand mon p’tit loup se fait mal ou tombe malade et que j’aurais pu “l’en empêcher”.
Tu me regardes de travers quand je l’amène au jardin d’enfants alors que je ne vais pas toujours travailler.
Le pire, c’est lors des repas ! Tu n’arrêtes pas de me faire douter de mes choix, de l’équilibre de mes repas.
Tu t’immisces en moi lorsque je perds patience et que je me transforme en dragon, que je dis dès choses que je ne penses pas.
Tu es là, silencieuse, quotidiennement, à me faire douter de ma présence et mon implication suffisantes auprès de mon enfant.
Je sais que tu peux être positive quand on apprend à t’apprivoiser. Si tu es saine, tu peux me permettre de prendre mes responsabilités et de corriger mes actions.
J’apprends à vivre avec toi, à voir ton côté positif, à m’excuser lorsque je suis allée à l’encontre de mes valeurs, à t’envoyer valser quand tu es trop présente et surtout à faire toujours de mon mieux et à être fière de la maman que je suis pour mon fils, car je suis celle dont il a besoin.

Julie

Partage ton expérience avec nous !

4 + 11 =

Le syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel (SPM), on en parle de plus en plus et heureusement !

Le SPM est une combinaison de symptômes physiques et psychiques qui apparaissent quelques jours avant les règles.

Ses causes ne sont, à ce jour, pas encore complètement expliquées. La cause est souvent multifactorielle. L’explication la plus souvent évoquée est un déséquilibre hormonal.

Le SPM peut être associé à plus de 150 symptômes différents ! Parmi eux : seins sensibles à la douleur, maux de tête, humeur instable, irritabilité, anxiété, manque de motivation ou de concentration, repli sur soi, etc.

Ces divers symptômes peuvent avoir des répercussions sur le quotidien et la vie de couple.
Certaines femmes sont dans l’incapacité de travailler, d’effectuer les travaux domestiques, les loisirs, etc. lorsque le SPM est sévère.

La phase du SPM engendre aussi souvent des conflits plus fréquents avec le-la partenaire.
L’irritabilité, l’hypersensibilité peuvent générer un manque de patience auprès de son-sa partenaire et/ou des enfants.

Le SPM n’est pas une fatalité et il existe des moyens pour y remédier, grâce à des méthodes naturelles et/ou en changeant certaines habitudes, par exemple.

Les fruits du gattilier (plante médicinale) permettent d’atténuer les symptômes.
Le gattilier réduit la libération de la prolactine, responsable des douleurs et du gonflement des seins avant les règles.

Si les symptômes sont plus de l’ordre de l’irritabilité, de tension, de nervosité, les préparations au millepertuis ont des effets antidépresseurs et soulagent les états de tension.
La valériane, le pétasite, la passiflore et la mélisse ont des propriétés relaxantes et soulagent l’irritabilité.

Quelques conseils pour prévenir les troubles liés au SPM :
– alimentation saine et équilibrée
– apport suffisant en acides gras oméga-3
– pratiquer une activité sportive régulière
– bon apport en vitamines B et magnésium
– techniques de relaxation pour évacuer le stress
– éviter le tabac, la caféine, la consommation excessive d’alcool
Tenir un journal peut aider à prendre conscience des facteurs d’influence et des symptômes physiques et psychiques.

À bientôt 34 ans, je me rends compte que j’en souffre certainement. Avant ma grossesse, je sentais que j’étais plus irritable avant mes règles mais sans plus. Et là, depuis quelques mois, je ressens non seulement les sautes d’humeur mais aussi plus de symptômes physique. Au début cela m’a beaucoup questionné et j’ai commencé à trouver des pistes de répondre dans ce fameux SPM.

Après bientôt 20 ans de règles, j’apprends (enfin) à analyser mes cycles, à les apprivoiser et à tirer le meilleur de chacune de ses phases.

Concernant le SPM, j’ai essayé les ampoules Happy Cycle de @jollymamafrance qui ont eu un effet assez positif 🙂 et sinon, j’essaie de changer certaines “mauvaises” habitudes 🍫

Informations tirées du site zellerag.ch

Julie

Partage ton expérience avec nous !

2 + 5 =

Contraception définitive

Contraception définitive

Vasectomie, ligature des trompes, contraception définitive, on en parle ?

Dans l’émission 36.9° du 23 février 2022, sur la RTS, on parlait de contraception définitive.

Quand on ne veut plus ou pas d’enfant, qu’on ne souhaite pas prendre d’hormones ou d’avoir un corps étranger dans son corps (pour les femmes) et qu’on a envie d’avoir des rapports sans préservatifs, que nous reste-t-il comme solution(s) ?!

Cela fait un petit moment que je me pose la question et vous allez me dire : “fais-toi ligaturer les trompes” ou “dis à ton mec de faire la vasectomie”.
Sur le papier ça paraît simple, mais je trouve que l’émission d’hier met bien en lumière toutes les facettes et ce ne sont pas des décisions à prendre à la légère.

❗Il faut être prêt au fait qu’on ne peut pas (ou difficilement) revenir en arrière.

❗Ces opérations ont un coût qui n’est normalement pas remboursé.

❗Si une vasectomie n’implique “qu” une anesthésie locale, la ligature se fait sous anesthésie générale.

❗On se remet souvent plus rapidement d’une vasectomie que d’une ligature.

❗C’est souvent la femme qui fait le pas même si de plus en plus d’hommes font l’opération…

Et c’est surtout ce dernier point qui personnellement me dérange… Je trouve que tout repose sur les épaules de la femme et c’est elle qui porte le stress de “tomber enceinte”

Bref, l’envie de déposer ça ici car ce sujet me questionne beaucoup et je n’ai pas encore trouvé le moyen qui me convient…

Julie

Partage ton expérience avec nous !

13 + 1 =

La tisane de feuilles de framboisier

La tisane de feuilles de framboisier

On dit que c’est la tisane des femmes enceintes. As-tu déjà entendu parler de cette tisane et de ses effets ? 🍃

« On dit qu’elle tonifie l’utérus, qu’elle aide à raccourcir le temps de l’accouchement, qu’elle améliore l’efficacité des contractions, et qu’elle favorise une meilleure récupération post-partum.

Aucun souci qu’elle ne déclenche un accouchement, bien au contraire, elle prépare ton corps au travail naturel qui se fera quand il devra se faire.

De nombreuses sages-femmes conseillent d’attendre le dernier trimestre pour commencer à en boire. Fais-toi conseiller en cas de doute.

Et ce qui est génial avec cette tisane c’est que tu peux continuer à en prendre en post-partum ! En effet, les feuilles de framboisier agissent positivement sur les organes reproductifs féminins. Elles aident à recouvrer la tonicité du périnée tout en réduisant les saignements. »

Et tu sais quoi ? Elles favoriseraient même la fécondité !

Mais ça on te laisse aller le découvrir sur le site de la droguerie Garrone (droguerie-garrone.ch), duquel viennent toutes les informations ci-dessus !

⚠️ ne pas confondre avec les bourgeons de framboisier qui sont contre-indiqués pour les femmes enceintes ⚠️

Julie

Partage ton expérience avec nous !

3 + 11 =

Le coussin d’allaitement

Le coussin d’allaitement

Objet incontournable de la maternité, le coussin d’allaitement a de nombreuses utilisations !

On conseille souvent de l’acheter pendant la grossesse. Mais pourquoi vu qu’on appelle souvent cela un coussin d’ALLAITEMENT ?!

Durant la grossesse, il pourra t’aider à te mettre dans une position confortable (enfin quand on peut !) pour dormir.
Par exemple, lorsque tu dors sur le côté, tu peux le glisser entre tes deux genoux et le passer un peu sous ton ventre, pour éviter de rouler en avant !

Il pourra aussi être un soutien pour ton dos, ou toute autre partie de ton corps, lorsque tu es assise dans le canapé, sur un fauteuil ou une chaise.

On a beau l’appeler « coussin d’allaitement », il te sera aussi très utile si tu nourris ton bébé au biberon.
Tu peux placer le coussin sous ton bras afin de soulager les tensions lorsque tu tiens bébé. Tu peux aussi l’installer sur le coussin et te mettre à côté.

Et bien entendu, il te sera utile si tu allaites ! Quelle que soit la position choisie, le coussin te sera utile pour t’installer confortablement et éviter les douleurs et tension.

Quelle que soit l’utilisation que tu en fais, n’hésite pas à demander des conseils aux professionnel-le-s qui t’entourent, comme ton-ta sage-femme !

Julie

Partage ton expérience avec nous !

6 + 11 =