Liste des hôpitaux, cliniques et maisons de naissance

Liste des hôpitaux, cliniques et maisons de naissance

Nous te proposons ici la liste des hôpitaux, cliniques et maisons de naissance de Suisse romande. Si tu as d’autres adresses (pour les maisons de naissance notamment), n’hésite pas à nous contacter !

Vaud :

Hôpitaux

Hôpital Riviera-Chablais VD-VS, Rennaz

Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, Lausanne

Ensemble Hospitalier de la Côte, Morges

Groupement Hospitalier de l’Ouest Lémanique, Nyon

Établissements Hospitaliers du Nord Vaudois, Yverdon

Hôpital Intercantonal de la Broye, Payerne

 

Cliniques

Clinique de La Source, Lausanne

Clinique Cecil, Lausanne

 

Maisons de naissance

Maison de naissance Aquila, Rennaz

Maison de naissance Eden, Lausanne

Maison de naissance La Grange Rouge, Grens

Maison de naissance Lunaissance, Lully-sur-Morges

 

Fribourg :

Hôpitaux

Hôpital fribourgeois, Fribourg

Hôpital Daler, Fribourg

 

Maison de naissance

Maison de naissance Le Petit Prince, Villars-sur-Glâne

 

Neuchâtel :

Hôpital

Réseau hospitalier neuchâtelois (Pourtalès), Neuchâtel

 

Maison de naissance

Maison de naissance Tilia, Neuchâtel

 

Genève :

Hôpitaux

Hôpitaux universitaires, Genève

 

Cliniques

Hôpital de la Tour, Meyrin

Clinique Générale-Beaulieu, Genève

Clinique des Grangettes, Genève

 

Maison de naissance

Maison de naissance La Roseraie, Genève

 

Valais :

Hôpitaux

Hôpital Riviera-Chablais VD-VS, Rennaz

Hôpital du Valais, Sion

 

Maison de naissance

Maison de naissance Les Lucines, Collombey

 

Jura et Jura bernois :

Hôpitaux

Hôpital du Jura, Delémont

Hôpital du Jura bernois, St-Imier

 

Maison de naissance

Maison de naissance Les Cigognes, Vicques

Julie

Partages ton expérience avec nous !

6 + 3 =

Les premiers soins au nouveau-né

Les premiers soins au nouveau-né

À la naissance de ton bébé, le personnel médical va lui prodiguer une série de soins. 

 

Dans le cas d’un accouchement par voie basse, le-la sage-femme va déposer ton enfant sur toi et le couvrir d’un linge sec et d’un bonnet. Si tu le souhaites, tu vas ainsi pouvoir profiter d’un moment en peau à peau 🥰.

Tout de suite à la sortie de ton ventre, ou quelques minutes après (clampage tardif), le-la soignant-e va couper le cordon ombilical. Si toi ou ton-ta partenaire souhaite le faire, c’est aussi possible ! 

En fonction de ta décision, il va t’être proposé de donner la tétée de bienvenue à ton enfant.  

À l’époque, les bébés étaient baignés à la naissance. C’est une pratique qui n’est plus exercée afin de garder le vernix qui protège la peau du bébé. Le bain se fait le lendemain ou le surlendemain.  

 

Puis, le personnel soignant va prendre en charge ton bébé afin de l’examiner et effectuer le test d’Apgar. Ce test consiste à contrôler le rythme cardiaque, la respiration, la réactivité, le tonus musculaire et la coloration de la peau. Le-la soignant-e va aussi peser, mesurer et prendre la température de ton enfant. Pas d’inquiétude si ton bébé n’obtient pas un 10/10 😁, s’il obtient une note entre 7 et 10, tout va bien !  

 

Le jour de la naissance de ton enfant, un-e pédiatre vient l’examiner et tester ses réflexes archaïques (réflexe d’agrippement, réflexe de Moro, marche automatique, les quatre points cardinaux, succion déglutition, maintien de la tête, réflexe d’allongement croisé). 

 

Durant ton séjour à la maternité, un-e sage-femme va effectuer le test de Guthrie. Ce test permet de dépister certaines maladies graves. Le-la soignant-e va prélever un peu de sang soit dans le talon ou la main de ton bébé. Cela peut être très impressionnant, mais les soignant-es utilisent des aiguilles spécifiques pour les nouveau-nés et prennent le temps de faire les choses 😅. Ne t’étonne pas si tu verses une petite larme, on touche quand même à ton petit bébé tout neuf 🥺.  

On va aussi te proposer de réaliser un test de l’ouïe afin de détecter une éventuelle surdité.  

Une dose de Vitamine K sera administrée à ton enfant, afin de prévenir la maladie hémorragique du nouveau-né. Une seconde sera administrée chez ton-ta pédiatre lors de la première consultation.  

 

Le personnel médical va aussi t’apprendre les gestes pour prendre soin du cordon ombilical jusqu’à sa chute.  

 

A la maternité et lors de votre retour à la maison, pense à habiller ton bébé suffisamment chaudement (de préférence avec un petit bonnet) et à l’abris des courants d’air. Lorsque tu le changes, lave et sèche bien son siège. Lorsque tu lui fais prendre le bain, sèche-le bien à la sortie et n’oublie pas les petits plis des bras, des jambes, du cou, des aisselles , etc. 😉

 

Et surtout, n’oublie pas qu’à la moindre question, ton-ta sage-femme est là pour t’aider, te guider, te conseiller ! Rassure-toi, il n’y a pas de question bête, devenir parent, ça s’apprend !

Julie

Partages ton expérience avec nous !

1 + 13 =

Liste d’achats pour bébé

Liste d’achats pour bébé

Ta grossesse est bien entamée et tu commences à faire tes premiers achats . Nous te proposons ici une liste de choses qui nous ont été utiles et une autres d’objets que nous ne trouvons pas indispensables. Ce ne sont bien sûr que nos expériences et nous ne détenons pas la vérité, ni la liste qui correspond à chacun-e .  

 

Chambre: 

  • Lit + matelas (Attention ! le matelas doit être assez ferme pour éviter les risques d’étouffement) 
  • Alèses  
  • Draps housse (3-4 minimum) 
  • Gigoteuses (3-4 minimum) : regarde le TOG (capacité thermique de la gigoteuse)  
  • Table à langer 
  • Matelas à langer 
  • Coussin d’allaitement (aussi utile pour donner le biberon) 
  • Pouf et/ou transat 
  • Armoire et/ou commode 

 

Hygiène et santé : 

  • Baignoire 
  • Savon 
  • Linges 
  • Couches lavables ou jetables 
  • Liniment 
  • Lingettes 
  • Brosse 
  • Ciseaux et lime pour les ongles 
  • Gazes en coton (pattes) 
  • Thermomètre pour le corps  
  • Thermomètre pour le bain 
  • Sérum physiologique 
  • Bouillotte  

 

Transport : 

  • Poussette 
  • Siège auto 
  • Matelas à langer pour le voyage 
  • Couverture 
  • Écharpe de portage et/ou porte-bébé pré-formé  
  • Nid d’ange 
  • Chancelière  
  • Adaptateurs pour mettre le siège auto sur la poussette 

 

Jeux 

  • Tapis d’éveil 
  • Jeux d’éveil 
  • Portique (arche) 
  • Jeux pour le bain 
  • Jeux pour la poussette
  • Livres

Vêtements: 

  • Bodies 
  • Pyjamas 
  • Chaussettes 
  • Bonnets / casquettes / chapeaux 
  • Pantalons / shorts confortables 
  • Pulls 
  • Bavoirs 
  • Chaussons chauds si portage 
  • Pyjama / combinaison sans les pieds si portage 
  • Combinaison pilote 

Prévois assez d’habits car les nouveau-nés régurgitent souvent J et pense à acheter des vêtements confortables 

 

Alimentation: 

  • Chaise haute 
  • Biberons 
  • Pots 
  • Cuillères 
  • Bavettes 
  • Mixeur (plongeur ou robot cuiseur) 

 

Divers 

  • Cartes ou tapis pour faire des photos tous les mois 

 

Ce que nous ne trouvons pas indispensable : 

  • Sac à langer spécifique : un gros sac suffit 
  • Stérilisateur biberons : une casserole et de l’eau vont très bien 
  • Séchoir à biberons  
  • Poubelle couches  
  • Bola  
  • Chaussures 
  • Vestes 

 

En fonction de tes besoins/envies spécifiques : 

  • Lit de voyage  
  • Babyphone 
  • Lolettes 
  • Tire-lait (tu peux aussi le louer) 
  • Coussinets d’allaitement 
  • Sacs pour la conservation du lait maternel  
  • Thermos et/ou sac isotherme 
  • Brosse pour nettoyer les biberons 
  • Tétine (filet) à fruits  

Julie

Partages ton expérience avec nous !

12 + 6 =

Nos restaurants Family friendly

Nos restaurants Family friendly

Pas toujours facile d’aller au restaurant avec des enfants, surtout si ceux-ci ne sont pas adaptés aux enfants. Voici donc une liste des restaurants que nous avons personnellement testés avec nos enfants et que nous vous conseillons : 

Vaud : 

  • Café des Avenues, Lausanne : coin à langer, rehausseur, espace jeu, bibliothèque, carte adaptée aux enfants (sain et fait maison, même menu mais en ½ portion), ambiance familiale et casanière.  
  • Chalet des enfants, Lausanne : excellente cuisine du potager, fait maison, grande prairie et place de jeux. Parfait pour manger entre copains avec les enfants qui jouent à côté !  
  • Buvette du Mont-Cheseaux, Puidoux : pleins d’animaux de la ferme, place de jeux à côté des tables, vélos, tricycles, tracteurs, etc. pour les enfants. Un vrai moment de détente pour les parents ! Les portions sont très grandes, donc prenez 1 plat pour deux enfants.   
  • Café littéraire, Vevey : Cuisine simple, fait maison et saine, parfait pour les enfants. Avec toujours un ingrédient “original” permettant de faire découvrir aux enfants de nouveaux goûts. Porte ouverte avec la bibliothèque de Vevey (merveilleuse ! Elle mérite un article à elle toute seule). 
  • Brunch de l’Hôtel du Lac (dimanche), Vevey : buffet gargantuesque en salé et sucré qui saura ravir les papilles des parents et des enfants. Grandes tables jusqu’à 12 personnes et salle de jeu avec baby-sitter à disposition.  
  • Le Major Davel, Cully : vaut la peine en été, car la terrasse est tout ce qu’il y a de plus kids friendly: sur les quais, proche d’une grande place d’herbe, les enfants peuvent sortir de table, aller regarder les bateaux, les canards et jouer avec le gravier ! Filets de perche en menu enfants (6 filets) avec une glace !  
  • L’étable, Gryon : super restaurant d’alpage qui propose des plats “maisons” cuisinés à partir de produits du terroir. Le restaurant est accessible par une belle promenade avec la poussette en été et la luge en hiver. Il y a une jolie terrasse, une place de jeux et il y a des animaux tout proche dans une étable. L’établissement propose des plats pour les enfants. Merci Emilie pour la suggestion ! 

Bien évidemment, cette liste va s’allonger et évoluer au fil de nos découvertes. N’hésite pas à nous écrire pour partager tes bonnes adresses et tes bon plans !

Bon appétit à tou-te-s !

Yasmine

Partages ton expérience avec nous !

11 + 3 =

La sexualité durant la conception

La sexualité durant la conception

Dans cet article, je souhaite aborder le tabou créé autour de la sexualité au moment de la conception dans un couple hétérosexuel (d’autres articles seront consacrés au-x parent-s solo et lgbtq+), car cela peut être un sujet sensible et/ou difficile à vivre selon les circonstances. En effet, une fois que tu as décidé que tu avais un désir d’enfant avec ton partenaire, il y a la question de comment on fait, par quoi on commence ? Alors, on t’épargne le cours d’éducation sexuelle et les métaphores avec des choux et des cigognes, car tu n’en es plus là si tu as déjà entamé ta Parentalescence 

Il y a toujours eu un mythe autour des relations sexuelles destinées à la conception d’un enfant qui voudraient qu’elles soient magiques, intenses et uniques. Évidemment, que parfois c’est le cas (chanceux-ce 😜), mais il peut aussi arriver que cela soit différent :  

  • Pas la meilleure fois de ta vie 
  • C’était comme d’habitude 
  • Flippant, tout à coup tu réalises dans quoi tu t’es embarqué-e 😱  
  • Etc. 

Ne t’inquiète pas, cela n’enlève en rien le fait que tu peux vivre une belle aventure malgré l’histoire et les anecdotes autour de la conception de ton enfant.  

Puis, quand une sorte de routine s’installe et que le test ne devient toujours pas positif, tu commences à t’impatienter, à suivre très précisément les jours d’ovulation et à programmer tes rapports avec ton partenaire à l’avance. Ainsi, ce moment précis devient automatique, voire robotique : tu fais l’amour à ton partenaire, car il faut le faire ce jour-là très précisément, sans désir et sans envie. Cela peut engendrer nombre de répercussions sur toi, ton partenaire et vos relations intimes telles que : 

  • Mauvaise humeur 
  • Perte de désir 
  • Conflits 
  • Troubles de l’érection 
  • Sécheresse vaginale 
  • Stress 
  • Frustration 
  • Culpabilité 
  • Fatigue 
  • Etc.  

Les habitudes, le sens et les raisons autour des relations intimes habituelles changent donc. Peut-être que, avant, tu adorais les préliminaires mais que désormais tu vas droit au but pour concevoir un enfant. Peut-être qu’avant, tu aimais faire l’amour avec ton partenaire à une fréquence éloignée mais que désormais tu le fais tous les jours pour optimiser tes chances de conception. Peut-être que ton plaisir a disparu au profit d’une sexualité auto-imposée 

Une sorte de cercle vicieux s’installe créant de la distance entre les partenaires et un désir diminué envers l’autre.  

Le but de cet article n’est bien évidemment pas de culpabiliser les couples confrontés à des difficultés de procréation mais plutôt de mettre en avant les émotions que peuvent traverser de nombreux couples désireux d’un enfant. Il n’est pas rare et courant dans notre société de se faire entendre dire : “Alors vous, c’est pour quand le bébé ? ”. Imaginez ce que ces couples peuvent ressentir quand on leur demande, donc réfléchissez à deux fois avant de prononcer cette phrase. Au final, mieux vaut ne rien demander et laisser faire la nature. Je suis sûre que vous saurez en temps voulu pour quand est prévu ce fameux bébé 😉. 

Et si tu lis cet article et que tu es actuellement en train de vivre cette situation difficile avec ton partenaire, sache que tu n’es pas seule et que si cela te pèse trop, cherche un soutien professionnel pour te “soulager”, entame un projet qui te tient à cœur (voyage, rénovation, etc.) et surtout chouchoute-toi (massage, etc.). Ça ne peut que te faire du bien… Nous croisons fort les doigts pour tu aies bientôt un test positif. 

Yasmine

Partages ton expérience avec nous !

11 + 11 =